Opérateurs unaires/binaires

Vous pouvez choisir plusieurs opérateurs unaires ou binaires pour construire votre formule LibreOffice Math. Unaire réfère aux opérateurs qui affectent un substituant. Binaire réfère aux opérateurs qui connectent deux substituants. La zone inférieure du volet Éléments affiche les opérateurs individuels. Le menu contextuel de la fenêtre Commandes contient également une liste de ces opérateurs ainsi que des opérateurs supplémentaires. Si vous avez besoin d'un opérateur qui n'est pas contenu dans le volet Éléments, utilisez le menu contextuel ou saisissez-le directement dans la fenêtre Commandes.

Pour accéder à cette commande...

Ouvrez le menu contextuel dans la fenêtre Commandes - choisissez Opérateurs unaires/binaires

Choisissez Affichage - Éléments ; puis dans le volet Éléments, sélectionnez Opérateurs unaires/binaires à partir de la liste déroulante.


La liste suivante est une liste complète des opérateurs unaire et binaires. Le symbole près de l'opérateur indique qu'il peut être accédé à travers du volet Éléments (choisissez Affichage - Éléments) ou à travers le menu contextuel de la fenêtre Commandes.

Les opérateurs unaires et binaires

Icône Plus

Signe +

Insère un signe plus avec un substituant. Vous pouvez également saisir + <?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Moins

Signe -

Insère un signe moins avec un substituant. Vous pouvez également saisir -<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Plus/Moins

Signe plus/moins

Insère un signe plus/moins avec un substituant. Vous pouvez également saisir +-<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Plus/Moins

Signe moins/plus

Insère un signe plus avec un substituant. Vous pouvez également saisir -+<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Addition (plus)

Addition (plus)

Insère un signe plus avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>+<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Multiplication (point)

Multiplication (point)

Insère un opérateur (point) avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>cdot<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Multiplication (x)

Multiplication (x)

Insère un 'x' comme signe de multiplication, avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>times<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Multiplication (*)

Multiplication (*)

Insère un astérisque comme signe de multiplication, avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>*<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Soustraction

Soustraction

Insère un signe de soustraction avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>-<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Division (fraction)

Division (fraction)

Insère un trait de fraction avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>over<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Division

Division (÷)

Insère un signe de division avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>div<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Division (slash)

Division (barre oblique)

Insère une barre oblique "/" avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>/<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône NON booléen

NON logique

Insère un NON booléen avec un substituant. Vous pouvez également saisir neg<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône ET booléen

ET logique

Insère un booléen ET avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>and<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône OU booléen

OU logique

Insère un OU booléen avec deux substituants. Vous pouvez également saisir <?>or<?> dans la fenêtre de commandes.

Icône Concaténer

Concaténation

Insère un signe de concaténation avec deux substituants. Vous pouvez également saisir circ dans la fenêtre de commandes.

Vous pouvez également insérer des opérateurs unaires personnalisés en saisissant uoper dans la fenêtre Commandes, suivi par la syntaxe pour le caractère. Cette fonction est utile pour incorporer des caractères spéciaux dans une formule. Par exemple, la commande uoper %thêta x produit une lettre grecque thêta minuscule (un composant du jeu de caractères LibreOffice Math). Vous pouvez également insérer des caractères non présents dans le jeu de caractères LibreOffice en choisissant Outils - Symboles - Éditer.

Vous pouvez également insérer des commandes binaires personnalisées en saisissant boper dans la fenêtre Commandes. Par exemple, la commande y boper %thêta x produit la lettre grecque thêta minuscule précédée par un y et suivie par un x. Vous pouvez aussi insérer des caractères qui ne sont pas présents dans le jeu de caractères LibreOffice en choisissant Outils - Symboles - Éditer.

En saisissant <?>oplus<?> dans la fenêtre de commandes, vous insèrez un signe d'addition cerclé dans votre document.

Saisissez <?>ominus<?> dans la fenêtre de commandes pour insérer un signe de soustraction cerclé.

Saisissez <?>odot<?> dans la fenêtre de commandes pour insérer un point de multiplication cerclé dans la formule.

Saisissez <?>odivide<?> dans la fenêtre de commandes pour insérer une barre oblique de division cerclée dans la formule.

Tapez a wideslash b dans la fenêtre de commandes afin d'insérer deux caractères séparés par une barre oblique (de l'angle inférieur gauche à l'angle supérieur droit) . Tous les éléments situés à gauche de la barre oblique sont alors placés en haut, les éléments situés à droite se trouvant en bas. Cette commande est également disponible dans le menu contextuel de la fenêtre de commandes.

Saisissez a widebslash b dans la fenêtre de commandes afin d'insérer deux caractères séparés par une barre oblique (de l'angle supérieur gauche à l'angle inférieur droit). Tous les éléments situés à gauche de la barre oblique sont alors placés en bas, les éléments situés à droite se trouvant en haut. Cette commande est également disponible dans le menu contextuel de la fenêtre de commandes.

Utilisez les commandes sub et sup pour ajouter des indices et puissances aux caractères de votre formule ; par exemple, a sub 2.

Icône Astuce

Si vous souhaitez utiliser deux points ":" comme signe de division, choisissez Outils - Symboles ou cliquez sur l'icône Symboles sur la barre d'outils. Cliquez sur le bouton Éditer dans la boîte de dialogue qui apparaît, et sélectionnez le jeu de symboles Spécial. Saisissez un nom significatif près du Symbole, par exemple "diviser" et cliquez sur les deux points dans le jeu de symboles. Cliquez sur Ajouter, puis sur OK. Cliquez sur Fermer pour fermer la boîte de dialogue Symboles également. Maintenant vous pouvez utiliser le nouveau symbole, dans ce cas les deux points, en saisissant son nom dans la fenêtre Commandes, par exemple, a %diviser b = c.


Icône Avertissement

Lorsque vous procédez à une saisie manuelle dans la fenêtre des commandes, veillez au respect des espaces indispensables à l'exactitude de la structure pour un grand nombre d'opérateurs. Cela vaut tout particulièrement lorsque vous utilisez des valeurs plutôt que des substituants dans vos opérateurs, par exemple, pour construire une division 4 div 3 ou a div b.


Aidez-nous !